Le Dr Schwenck est un personnage unique en son genre. Dans son cabinet strasbourgeois, pas question de s’assœir pendant la consultation, ni lors d’une interview !

Et plutôt que de se lancer dans une longue description médicale, l’homme explique sa théorie en la pratiquant… sur le « sujet » en face de lui. La neuroposture, concept qu’il a inventé en 1985, consiste à faire les bons mouvements pour éviter une mauvaise contraction des muscles qui génère des maladies.

Haro donc sur les chaussures, surtout celles à talons ! Pour être bien dans un corps sain, il faut marcher le plus à plat possible, voire pieds nus dès qu’on peut. Ensuite, mesdames, on vire les soutiens-gorge qui compriment les muscles du dos et surtout on évite la position assise. « Il faut fuir les fauteuils et les canapés comme la peste », lâche le praticien. Et quand vraiment il faut se mettre en position assise, il conseille de basculer sa chaise en avant pour toujours maintenir les pieds bien à plat sur le sol. Pour dormir, il faut aussi, selon lui, prendre ses précautions : le plus à plat possible, sans coussins et sur un matelas dur.

« La seule chose que nous décidons dans le fonctionnement de notre corps, c’est de bouger, c’est-à-dire justement de contracter un ou plusieurs muscles », commente Jean-Pierre Schwenck. Et pour lui, ce sont tous nos faux mouvements qui sont à l’origine de nos soucis de santé. Il se donne donc pour mission d’apprendre à ses patients à les éviter.

Son premier livre, édité en 1994, « Guérir par la neuroposture », est épuisé. Il en a écrit un second en 2005, avec des témoignages : « La méthode optimale pour vivre sans douleur », édité par une association créée à l’initiative de ses patients. Cette même structure organise la conférence de ce vendredi 2 septembre à 20h, salle de l’Orangerie à Bouxwiller, sur le thème, « A la découverte de la neuroposture ».

S.G.

Source : © Dernières Nouvelles D’alsace, Mardi 30 Août 2011